Vous êtes agriculteur indépendant à la recherche d'un lieu pour vous installer ?

Vous partagez nos convictions ?

  • Vision agroécologique et permaculturelle : une agriculture qui travaille avec l’écosystème, qui prend soin de la vie du sol et de la biodiversité. Agroforesterie, gestion intégrée des activités, diversification des cultures, valorisation optimale des surfaces et des productions, faible endettement, système D, faible dépendance aux énergies fossiles et autres ressources, réduction maximale de notre emprunte écologique, circuits courts, etc.
  • Désir de travailler au sein d’un collectif de professionnels indépendants en acceptant les règles de bon voisinage et la gestion saine des éventuels conflits
  • Bienveillance, partage, entraide, qualité de vie, clarté des relations, exclusion de toute forme de racisme, ouverture aux autres, respect de l’intimité de chacun, etc.

Vous projetez de développer les activités suivantes

  • production de petits fruits,
  • arboriculture fruitière,
  • plantes à parfum aromatiques et médicinales (PPAM)
  • production de céréales et leur valorisation (pain, bière, consommation directe, etc.)
  • productions de protéines animales ou végétales à moindre emprise au sol : pisciculture, insectes, volaille (viande et oeufs), miel, légumineuses et toutes autres productions à fort rendement énergétique
  • transformation
  • tout autre projet innovant de production alimentaire à faible empreinte écologique

 

La ferme Canopée vous propose

  •  Un lieu : une ferme de 40 HA accueillant des professionnels indépendants, aux projets variés, à 12 km au sud d’AUCH (Gers)
  • Des terres et des locaux à aménager pour les besoins de votre activité
  • La sécurité de pratiques agroécologiques mises en œuvre par tous les membres de la ferme
  • Une réduction de vos couts d’installation et d’exploitation
  • De nombreuses possibilités de mutualisation entre agriculteurs (investissements, commercialisation, transformation, etc.)
  • Un environnement exceptionnel en termes d’échanges de savoirs, de savoir-faire et d’entraide
  • Un support technique
  • Une banque de temps pour les chantiers participatifs
  • Une participation importante aux décisions collectives de la ferme : agrément de nouveaux agriculteurs, aménagements des bâtiments agricoles, des accès communs, attribution des locaux, investissements collectifs, gestion des conflits, etc.
  • Une participation au programme d’évaluation des pratiques en termes de vie des sols, de biodiversité, de consommation de ressources (énergie, eau, etc.)
  • Un lieu ouvert sur l’extérieur qui développera des formations, de l’accueil et tout autre projet cohérent avec nos activités.
  • Des relations juridiques claires, sécurisantes et pérennes :
    • un bail rural comportant des clauses environnementales qui affirment les pratiques agricoles en termes de vie du sol, de biodiversité, de gestion des ressources, etc
    • Ou, selon les cas, des terres mises à votre disposition gratuitement au moyen d’un « commodat » assorti également de clauses environnementales
    • Différentes possibilités d’habitat sur la ferme (facultatif) :
      • construction en propriété individuelle ou collective, sur des bâtiments existants ou sur des zones qui le permettent – dans le respect des règles d’urbanismes
      • achat ou location en habitat léger provisoire en période d’installation
    • Une indépendance totale dans votre activité professionnelle tout en acceptant les règles communes de cohabitation avec les autres agriculteurs (charte, règlement intérieur)
    • une prise en charge par les agriculteurs, individuellement ou collectivement, de l’entretien, de l’adaptation et de la rénovation des locaux professionnels mis à leur disposition (selon la nature des travaux et leur affectation)
    • Une perspective de propriété collective de la ferme (promesse de vente de parts sociales au bout d’un certain délai)

Vous êtes intéressés ?

 

Contactez nous :

 

Patrick ADDA

patrickadda@free.fr

 

N'hésitez pas à nous appeler pour discuter ensemble des conditions générales ou de points précis : 06 72 34 70 11

 

Vous pouvez également nous envoyer un projet écrit.

 

 

Un partenariat à long terme

Une étape clef du développement du projet Canopée est le choix de candidats à l’installation.

Les projets agricoles sont étudiés dans le cadre des 13 principes énoncés précédemment.

L’enjeu majeur est de créer un cadre relationnel et contractuel qui permette aux candidats à l’installation de développer leurs projets agricoles avec une grande motivation et une vision de long terme sur des terres qui sont mises à leur disposition. En d’autres termes, il convient de trouver des accords stimulants pour que le porteur de projet agisse avec autant de motivation que s’il était propriétaire du foncier. Il pourra d'ailleurs le devenir...d'une certaine façon.

Les terres nécessaires à chaque projet sont mises à disposition de l’agriculteur au moyen d’un bail rural assorti de clauses environnementales ou, à défaut, d'un commodat (prêt de terre sans contrepartie financière) avec possibilité, pour les projets pérennes, d’une participation dans la société foncière après une période d'agrément mutuel.

Les agriculteurs ont un véritable pouvoir dans toutes les décisions stratégiques agricoles.

 

Des surfaces de bâtiments sont attribuées et louées en fonction des besoins de chaque porteur de projet. Le prix de la location intègrera l’ensemble des frais imputables aux bâtiments.

Mais l'orientation du projet est la vente progressive aux agriculteurs (propriété collective) des nombreux bâtiments présents sur la ferme. Les agriculteurs pourront ainsi aménager les locaux pour les besoins de leur activité et également envisager une habitation sur le site.

 

Les porteurs de projet seront accompagnés par Patrick Adda et Pierre Pujos jusqu’à leur installation pleine et entière. L’association Canopée assurera également un accompagnement des agriculteurs.

 

Un des facteurs clé de la réussite de notre projet, outre la qualité relationnelle entre ses participants, est la présence d'agriculteurs référents. Expérimentés en maraichage biologique et en accord avec les principes agroécologiques définis, ils permettent à d’autres porteurs de projets moins expérimentés de s’installer dans de bonnes conditions et d’éviter des erreurs liées à leur inexpérience.

"Des fermes avec des arbres"

« C’est la forêt qui joue le rôle principal dans la formation des sols fertiles. La majorité des terres les plus fertiles vouées à l’agriculture sont d’origine forestière. Pourquoi ne pas nous référer au modèle forestier qui nous a donné des sols agricoles fertiles ? »
Gilles Lemieux et Diane Germain - 2001

 

« La Nature a horreur du vide. Lorsque nous plantons en ligne, nous générons entre chaque rang un petit désert.
L’existence de ces déserts entre les rangs constitue l’une des raisons majeures pour lesquelles l’agriculture chimique tout comme l’agriculture biologique épuisent les sols. »
John Jeavons - 1998