Réouverture de la vente à la ferme

Les premiers légumes et plants arrivent enfin!! Une nouvelle saison qui démarre avec le beau temps qui nous promet encore une belle diversité cultivé pour remplir vos assiettes. Cette année le nombre de producteurs qui vendent leur production en direct à la ferme s'étoffe avec plein de nouvelles choses pour se régaler, avec comme toujours :

 - le pain de Naroques de Andy Cocup de Lasseube Propre
 - le porc noir (viande et salaisons) de chez Tom Lignière à Traversères
 - l'agneau de chez Sterenn Le Breton à Biran

- les légumes secs (pois chiches et lentilles) de Alain Gastigar à Orbessan

Mais également:

- les œufs du poulailler des Arbolèts (Noémie Calais) de Montégut

- les yaourts de la bergerie des Arbolèts (Hugues Ancellin) de Montégut

- le fromage de brebis de la ferme de Guillot (Dorine et Reinout Nauta) à Saint Arailles et leur viande de veau (sur commande)

- le miel de Leïla

et d'autres produits fermiers, bio et locaux selon les saisons...

Vente à la ferme tous les Vendredi de 17h à 19h

Un bout de la vieille grange a été rénové pour accueillir un petit magasin de vente où vous pouvez trouver toutes les productions de la ferme : Légumes, fruits, plants.

Vous trouverez aussi des produits de producteurs voisins et amis qui partagent nos valeurs agro-écologique :

- le pain de la ferme de Naroques de Andy Cato à Lasseube Propre
- le porc noir "Le gascon de montaut" (viande et salaisons) de chez Tom Lignière à Traversères
- l'agneau de chez Sterenn Le Breton à Biran

- les légumes secs (pois chiches et lentilles) de Alain Gastigar à Orbessan

- les œufs du poulailler des Arbolèts (Noémie Calais) de Montégut

- les yaourts de la bergerie des Arbolèts (Hugues Ancellin) de Montégut

- le fromage de brebis de la ferme de Guillot (Dorine et Reinout Nauta) à Saint Arailles et leur viande de veau (sur commande)

- le miel de Leïla

"Des fermes avec des arbres"

« C’est la forêt qui joue le rôle principal dans la formation des sols fertiles. La majorité des terres les plus fertiles vouées à l’agriculture sont d’origine forestière. Pourquoi ne pas nous référer au modèle forestier qui nous a donné des sols agricoles fertiles ? »
Gilles Lemieux et Diane Germain - 2001

 

« La Nature a horreur du vide. Lorsque nous plantons en ligne, nous générons entre chaque rang un petit désert.
L’existence de ces déserts entre les rangs constitue l’une des raisons majeures pour lesquelles l’agriculture chimique tout comme l’agriculture biologique épuisent les sols. »
John Jeavons - 1998