Patrick ADDA,

. 53 ans. Principal propriétaire foncier.

. Il a créé la société AVECAVEC pour acquérir, le 31 août 2012, la ferme de SANSAN (32) rebaptisée « Canopée ».

. Expert-comptable pendant 18 ans, il a accompagné de nombreux projets de création d'entreprises dans différents domaines d'activités. Il a vendu son cabinet parisien fin 2011 afin d’acquérir la ferme « Canopée » et de construire un projet d'agriculture durable.

. Il continue aujourd’hui d'utiliser ses compétences professionnelles en participant à des projets qu’il affectionne tels que la Biocoop d'Auch dans laquelle il a été associé pendant 10 ans et qu’il continue de suivre.

. Il développe sur son lieu de vie à AUCH une association qui propose des activités culturelles, citoyennes et de bien-être. Il est membre actif de plusieurs autres associations dont le café associatif d'Auch (http://blog.abridespossibles.fr/), le SEL D'AUCH (Système d''Echange Local) et l'association AUCH TERRITOIRE EN TRANSITION dont le but est de créer une dynamique locale citoyenne afin de réfléchir à des modes de vie plus durables et de mettre en place des actions concrètes qui permettent de réduire notre consommation d'énergie et notre empreinte écologique sans réduire notre joie de vivre. La ferme « Canopée » fait partie de ces actions concrètes.

 

Apport sur le projet

Financement de l’acquisition

Rigueur économique et connaissances juridiques, comptables et financières

Longue expérience des projets de création d’entreprise

Passionné par les problématiques environnementales et le jardinage en permaculture.

 

Pierre PUJOS

. 49 ans, agriculteur installé en bio depuis 1998 ;

. Expérimenté en agro-écologie et agroforesterie.

 

Caractéristiques de sa ferme à Saint Puy (32)

-          85 HA en coteaux secs, polyculture (oléoprotéagineux culture fourragère et céréales), sans élevage.

-          Pratiques culturales

  •  Aucun apport extérieur en terme de fertilisants et produits phytosanitaires ;
  •  Les seuls apports extérieurs sont les semences ;
  •  Système autofertile basé sur l’emploi de légumineuses et notamment une plante pivot : luzerne ;
  •  Agroforesterie sur 20% de la surface ;
  •  Travail du sol très réduit et avec une profondeur maximale de 5 centimètres ;

 

Fonctions annexes

- Son exploitation fait partie des fermes témoins de Midi-Pyrénées en liaison avec le réseau FNAB

- Administrateur du Gabb

- Co-président du CREAB (Centre régional d'expérimentation Agriculture Bio) Midi-Pyrénées

- Membre du Comité de surveillance d'ECOCERT

 

 

Apport sur le projet

Impliqué sur le projet à tous les niveaux de décision

Expertise technique sur le projet

Impliqué dans l'aménagement du lieu, le choix et le suivi des porteurs de projet

De gauche à droite : Pierre, Patrick, Nicolas, Pompon
De gauche à droite : Pierre, Patrick, Nicolas, Pompon

"Des fermes avec des arbres"

« C’est la forêt qui joue le rôle principal dans la formation des sols fertiles. La majorité des terres les plus fertiles vouées à l’agriculture sont d’origine forestière. Pourquoi ne pas nous référer au modèle forestier qui nous a donné des sols agricoles fertiles ? »
Gilles Lemieux et Diane Germain - 2001

 

« La Nature a horreur du vide. Lorsque nous plantons en ligne, nous générons entre chaque rang un petit désert.
L’existence de ces déserts entre les rangs constitue l’une des raisons majeures pour lesquelles l’agriculture chimique tout comme l’agriculture biologique épuisent les sols. »
John Jeavons - 1998